1. Réinstallons OS X !

Ceux qui ne veulent pas d'un dual boot avec l'OS propriétaire d'Apple ou qui ont déjà installé auparavant une version précédente de Fedora ou tout autre distribution GNU/Linux peuvent sauter cette étape.
En effet, Anaconda ne supporte pas le redimensionnement des partitions HFS+. Si auparavant, il était nécessaire de passer par la réinstallation d'OS X pour pouvoir repartitionner le disque, depuis OS X 10.4.6, l'utilitaire disque permet de redimensionner les partitions en ligne de commande.
Si vous utiliser une version d'OS X 10.4.x avec x<6, je vous recommande d'effectuer la mise à jour, pour ceux qui disposent d'une version antérieure d'OS X, il faudra utiliser la méthode Legacy (en d'autres termes, réinstaller OS X)

  • Redimensionner la partition via diskutils (p. ex. à 25Go)

$ sudo diskutil resizevolume disk0s2 25G

  • Méthode Legacy

1. on démarre sur le cd d'installation d'OS X
2. dans le menu Installer, choisir "Open Disk Utility" pour lancer l'utilitaire disque.
3. dans l'onglet "partition", créer une partition pour OS X, laisser de l'espace libre pour Fedora (5Go minimum). Certains voudront aussi créer une partition d'échange entre OS X et Fedora, c'est possible, la seule restriction est que cette partition doit être formatté en HFS+ sans journalisation. En effet, Linux ne supporte pas ou très mal l'écriture sur du HFS journalisé, et l'UFS à la sauce Apple n'est pas reconnu par Linux (à moins que ça ait changé depuis ?)
4. on continue l'installation d'OS X


2. Au tour de Zod

Pour cela il vous faudra le DVD d'installation de FC6 version PPC. Insérer le DVD dans le mange-disque, démarrer en appuyant sur la touche C pour démarrer sur l'iso.
Ensuite l'installation se passe comme un charme, par contre au moment du partitionnement, n'oubliez pas de créer une partition Apple Bootstrap de 1Mo pour le chargeur de démarrage, la suite n'a rien de particulier.


3. Configuration

  • Première chose à faire, se débarrasser de l'affreux mappage clavier par défaut. Je vous conseille d'utiliser la carte clavier d'Étienne Bersace que vous pouvez trouver sur son site http://bersace03.free.fr/pub/Linux/xkb-mac/

Pour l'installer il faut copier le fichier fr dans /usr/share/X11/xkb/symbols/macintosh_vndr Il faudra aussi modifier le fichier xorg.conf puis redémarrer Xorg. Dans la section de votre clavier du xorg.conf: Option "XkbModel" "macintosh" Option "XkbLayout" "fr"

  • carte son: parfaitement reconnu, idem pour le microphone interne.
  • Pour activer le clic milieu et droit via les touches F10 et F11 respectivement.

Pour cela on édite le fichier /etc/systcl.conf

# Simulation boutons milieu/droit :
dev/mac_hid/mouse_button_emulation = 1
# fn + ctrl = clic milieu
# fn + alt = clic droit
dev/mac_hid/mouse_button2_keycode = 97
dev/mac_hid/mouse_button3_keycode = 100
  • Et le WiFi ?

Depuis la FC5, la situation s'est notamment amélioré, le driver bcm43 est plus stable et le WiFi fonctionne correctement en WPA avec le SSID caché. - On installe le pilote bcm43xx

# yum install bcm43xx-fwcutter

- On monte la partition OS X pour récupérer le driver Airport Extreme.

$ mkdir ~/osx

# mount -t hfsplus /dev/hda3 ~/osx

- On récupère le firmware dans ~/osx/System/Library/Extensions/AppleAirPort2.kext/Contents/MacOS/AppleAirPort2 - On extrait et installe les firmwares à l'aide la commande bcm43xx-fwcutter

# bcm43xx-fwcutter -w /lib/firmware ~/AppleAirPort2

À priori, cela fonctionne avec les drivers Windows des mêmes chipsets. - on peut d'ors et déjà charger le module noyau via la commande modprobe bcm43xx La connexion fonctione sans problème en WPA sans diffusion de l'ESSID. Le problème est que NetworkManager traine encore ce bug d'endianess empéchant de se connecter à un réseau WiFI, pour y remédier, j'utilise ce petit script ou il suffira de remplacer YOUR_ESSID par votre ESSID. Je l'ai nommé start-wifi, après l'avoir rendu exécutable via chmod, je l'ai placé dans /usr/bin.

#!/bin/bash
interface=eth1 
# On arrete la carte ethernet eth0
ifconfig eth0 down
# On charge le module bcm43xx
modprobe bcm43xx
# On lance la connexion wifi
ifconfig $interface up
iwconfig $interface essid YOUR_ESSID
iwconfig $interface mode managed
dhclient $interface
  • Pour la gestion de l'énergie sur le portable, pensez à installer le service apmud :


# yum install apmud Il offre aussi un utilitaire très pratique trackpad qui vous permettra d'activer désactiver le clic droit et le drag'n'drop avec le touchpad. usage: trackpad notap|tap|drag|lock Personnellement, je n'ai pas à me plaindre de l'autonomie de l'iBook G4, je dépasse sans problèmes les 4h d'utilisation au bout de 2 ans, ça reste une excellente machine.

  • Et le bureau 3D ?

À priori la carte ATI9200 de l'iBook est parfaitement prise en charge par AIGLX grace aux pilotes DRI. Mais, un bug d'endianess (encore un!) dans Xorg donne une jolie couleur bleutée fort agaçante à votre écran dès que vous activez un gestionnaire de fenêtres composite comme Compiz ou Beryl. Pour y remédier il suffit de recompiler les paquets en patchant les sources. <je mettrais le src.rpm en ligne bientôt, le temps que je mette la main dessus grrrr> Ça fonctionne plutôt bien avec Compiz, et parfaitement fluide avec la dernière version de Beryl dans Extras (0.2rc), même si on reste loin des performances graphiques d'OS X.

L'utilisation de l'iBook sous FC6 est très agréable, et je dois l'admettre, avec le layout clavier macintosh fr d'étienne Bersace, c'est un pur bonheur. D'ailleurs, pour ceux qui ne sont pas habitués au clavier mac, voici quelques raccourcis claviers essentiels.
~ alt + shift + n
| alt + shif + l
€ alt + $
{ alt + (
} alt + (
[ alt +shift + (
] alt +shift + )